#monanalyse

D. répond à Maître Roger, en direct de son club anglais

C'est dans la fumée du cigare et les exhalaisons d'un délicat alcool bien de chez nous que D., à l'élégance anglaise (c'est-à-dire constituée de pièces françaises, italiennes...) a répondu avec grâce aux questions aiguës de Maître Roger, blogueur suprême.

#monanalyse
le 10 OCTOBRE 2021,

L'interview de D. (@Tecoub)

Maître Roger
Maître Roger

Bonjour D., qui es-tu ? Où vas-tu ?

D.
D.

Qui suis-je ? Où vais-je ? Dans quelle étagère ?

Tant de questions sans réponse...

Non plus sérieusement, juste un trentenaire qui avance dans la vie en tâtonnant.

Quant à savoir où on va, hélas tous au même endroit, mais ce qui compte c’est le voyage, non la destination, alors faisons en sorte de prendre le plus de détours possibles, c’est le meilleur moyen de découvrir les choses, et in fine, soi-même

Donc pour revenir à tes questions, qui suis-je ? Je ne le sais pas encore.

Où vais-je ? Là où le vent me porte.

Maître Roger
Maître Roger

C’est beau tout ce que tu dis là.

Ta bannière sur Twitter pose de réels problèmes de compatibilité avec le cadre de la loi Evin. Qu’est-ce qui t’a amené à un tel niveau de provocation ?

D.
D.

Je confesse ne pas bien voir le rapport entre ma bannière et le renforcement des garanties offertes aux personnes assurées contre certaines risques ...

Après, et plus sérieusement, j’avoue que j’ai mis cela car la photo me plaisait, j’ai pas vraiment pensé plus loin.

Néanmoins, maintenant que tu me le fais remarquer, j’avoue que cela m’amuse encore plus. Si la loi Evin (celle relative à la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme, pas celle sur les garanties offertes aux personnes assurées) était à mon sens nécessaire (voir indispensable), elle ne doit pas nous priver de nos plaisirs.

Et oui, parmi mes plaisirs, un bon cigare avec un bel alcool (encore que sur ce sujet, l’alcool n’est vraiment pas un indispensable, j’apprécie de fumer mon cigare avec un thé ou simplement de l’eau plate), de la musique agréable et de la compagnie plaisante et enjouée, c’est placé assez haut dans la liste.

La différence se fait selon moi entre plaisir et besoin. Je prends plaisir à, mais je n’en ai pas besoin. Je crois que c’est Guillaume Tesson qui disait, dans le petit Larousse des Cigares - mais je ne l’ai pas avec moi donc je ne peux le vérifier - que le cigare était un répit là où la cigarette est un sursis, le fumeur de cigare choisi son moment alors que le fumeur de cigarette sacrifie à sa dépendance.

Le petit Larousse des cigares, de Guillaume Tesson
Le petit Larousse des cigares, de Guillaume Tesson
Achetez chez Amazon

Et cela correspond à mon état d’esprit sur le sujet.

Après, si quelqu’un est choqué par une image d’une boisson et d’un cigare allumé, bah, tant pis j’ai envie de dire.

Maître Roger
Maître Roger

En effet, j’évoquais la loi Evin de la lutte contre le tabagisme et tout ce genre de choses.

Non, ta bannière n’est pas choquante, en tout cas pas pour moi, elle est même bien jolie.

Quant à l’eau plate... il ne faut rien exagérer, ne pas remplacer certains excès alcooliques par d’autres.

D.
D.

Comme disait un marin, « l’eau, ça sert à naviguer, à se laver et il parait même qu’il y en a qui en boivent ».

Maître Roger
Maître Roger

Des excentriques en boivent ? 😱

Ton interview a été recommandée par @BlanchetX qui s’est dit sensible à ta bio « qui fleure bon le club anglais ».

@BlanchetX : l\'interview qui carbure
à lire aussi...
Le premier notaire interviewé dans le blogueur suprême est enfin révélé : il aime la modernité, les bagnoles anciennes et sa Duègne ; la perfection existe

A l’heure où cette interview est préparée, ta bio mentionne « vins, spiritueux, boutons de manchette et borsalino » : qu’est-ce qui est anglais, dans tout ça ?

D.
D.

Limitons aux seuls boutons de manchette et tirons le fil (lol). Mes costumes disposent en effet d’une épaule dite « anglaise », avec un petit repli de tissus, et non d’une épaule dite « italienne », sans petit repli de tissus donc.

Pour le reste, je dois avouer que rien de bien anglais.

Le vin est français ou italien.

Les spiritueux sont français, écossais ou japonais.

Et le borsalino est italien.

Peut-être est-ce à chercher du côté de l’attitude ou de l’image qu’on peut se faire de moi ? Plutôt calme et mesuré, mais avec néanmoins des pointes d’humour parfois mordantes, souvent absurdes (merci les Monty Python ou les ZAZ (les films « Y a-t-il un... ») ou encore les Nuls pour cela) ?

Mais après, il est clair qu’assis dans un chesterfield, avec un costume en tissus italien, un cigare cubain, un alcool français et du jazz ou du blues américain, je me sens bien.

C’est peut-être cela, le club anglais, non ?

Maître Roger
Maître Roger

Il me faut confesser que je ne suis jamais allé dans un club anglais, je n’ai pas la classe nécessaire ni les relations. J’en suis resté aux pubs.

Ta bio précise aussi que tu es le sosie officieux de François Mitterrand : encore un côté anglais ?

D.
D.

Absolument pas, des amis m’ont vu arriver à une soirée, chauve, avec un manteau noir, un chapeau noir et une écharpe rouge, une bonne âme a dit « y’a Mitterrand !! », la blague est restée. Et le clin d’oeil me plait :)

Maître Roger
Maître Roger

Amusant, mon nom de Roger m’est venu un peu de la même façon, un ami qui a lancé dans un restaurant « il est en train de bouffer Roger ». J’étais le bouffeur en question, j’ai pris le nom de ma victime.

Le cabinet noir de l’Élysée, ça embauche ?

D.
D.

Non, mais ça paie bien.

Blague à part, à nouveau un truc que j’avais mis à l’époque, quand des gens de droite parlaient du « cabinet noir de l’Élysée » supposément mis en place pour nuire à Nicolas Sarkozy.

La blague m’amusait, et m’amuse toujours.

Maître Roger
Maître Roger

Oui, je me souviens de cette histoire de cabinet noir. J’ai l’air un peu âgé comme ça mais j’ai encore toute ma tête et pas mal de mémoire...

Tu es présent sur Twitter depuis octobre 2011 : que venais-tu y chercher quand tu t’es inscrit ?

D.
D.

J’y suis venu pour chercher des informations, qu’elles soient politiques ou juridiques.

J’y suis resté pour les rencontres, les blagues et les échanges.

Maître Roger
Maître Roger

Et aujourd’hui, que trouves-tu sur Twitter ?

D.
D.

Des blagues, de la frustration et des échanges avec des gens formidables.

On n’a pas les mêmes idées, mais je trouve cela toujours intéressant d’échanger et d’apprendre mutuellement. Même si des fois c’est frustrant et énervant, le format ne se prête pas vraiment à cela sur Twitter. C’est bien mieux en DM ou en vrai !

Maître Roger
Maître Roger

D’après mes suprêmes recherches, ton tweet le plus populaire est celui-ci :

Comment s’est passé ton confinement, à ce propos ?

D.
D.

Bah, j’avais mes stocks quand même ;)

Mais on va pas se mentir, le confinement a été dur pour moi comme pour beaucoup de monde.

J’avais néanmoins la chance d’avoir un appartement relativement assez grand donc je ne vais pas me plaindre la dessus.

Il était néanmoins largement temps que ça s’arrête.

Maître Roger
Maître Roger

Et au fait, quels ont été tes sentiments quand tu as appris que, grâce à @BlanchetX, tu allais entrer dans le Panthéon suprême des internets ?

D.
D.

J’en ai soulevé la table sans les mains.

(pardon)

Non en vrai, j’ai été content que quelqu’un comme lui pense que je puisse être suffisamment intéressant pour me recommander, avec les gentils mots qu’il a dits.

Et puis, j’ai découvert un nouveau twittos intéressant et drôle, et ça, ça n’a pas de prix !

Maître Roger
Maître Roger

Encore une drôle de coïncidence, moi aussi souvent je soulève la table avec mes genoux. Si c’est bien de ça que tu parlais…

Et oui, je confirme que nombreux sont les gens qui découvrent de nouvelles gens intéressants et drôles grâce au blog suprême, c’est même ma fierté.

À ton tour, qui souhaites-tu recommander pour une prochaine interview dans le blog suprême ? (un seul @ autorisé, je serai intraitable)

D.
D.

S’il n’a pas été déjà recommandé, @CmdtPeuplier

S’il a déjà été recommandé, ce qui ne serait pas surprenant entre nous, je ne saurais que recommander l’amis @Sable_60CH

Maître Roger
Maître Roger

Ah ah ah. Très subtile la recommandation « s’il n’a pas déjà été recommandé ». Je vois que la jurisprudence récente m’ayant obligé à forcer une seule recommandation alimente la créativité de mes interviewés et je m’en réjouis.

Venons-en aux questions plus intimes… Depuis que tu connais Maître Roger, comment ta vie a-t-elle changé ?

D.
D.

Du tout au tout.

Notamment, mon poil crânien est devenu plus soyeux.

Mais surtout, j’ai découvert de superbes analyses et de nouveaux gens à suivre !

Maître Roger
Maître Roger

Tu n’ignores pas que la vie des interviewés du blog suprême est irrémédiablement bouleversée dès le jour de la publication. Comment te prépares-tu à devenir célèbre à travers toute la galaxie ?

D.
D.

J’ai acheté de nouvelles lunettes de soleil pour ne pas être reconnu dans la rue.

Maître Roger
Maître Roger

C’est un bon début, éprouvé par des dizaines d’années d’expérience des célébrités.

Où souhaites-tu que nous dînions quand tu seras devenu cette célébrité galactique ?

D.
D.

Le fumoir où j’allais est malheureusement fermé en ce moment, pas de cigares donc.

Par contre, je connais un excellent bar à vins, avec des planches délicieuses, intéressé ?

Maître Roger
Maître Roger

Oui, très intéressé, même. Passons en DM pour définir le jour et l’heure.

Hormis les passionnantes questions de Maître Roger, quelle lecture t’a intéressé, dernièrement ?

D.
D.

En ce moment je lis beaucoup Le Grand Continent, beaucoup d’analyses et de réflexions assez intéressantes je trouve, et ça fait jamais de mal de faire travailler le jinjin, le jus de crâne n’est jamais un problème.

Le Grand Continent | Accueil
Écrite en plusieurs langues, conçue à partir de positionnements différents, Le Grand Continent tente de structurer le débat continental.
legrandcontinent.eu

De façon plus légère, je me suis relancé dans les classiques, j’ai fini « Les Robots » d’Asimov il y a peu, mais la vraie découverte récente a été « Le Monde des Ā » (lire "le monde des non-A") de van Vogt.

Le cycle du non-A, de A. E. Van Vogt, traduit par Boris Vian
Le cycle du non-A, de A. E. Van Vogt, traduit par Boris Vian
Achetez chez Amazon

Et puis, un petit Tom Clancy de temps en temps, c’est toujours reposant.

Maître Roger
Maître Roger

Quelle musique as-tu écoutée pour répondre à cette interview ?

D.
D.

Roxy Music

J’ai réécouté le live de Talking Head - Stop Making Senses (avec le concert filmé par Jonathan Demme) et ça m’a donné envie de me replonger dans cette période musicale.

Je sais que c’est pas de mon âge, mais la bonne musique n’a pas d’âge. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui aiment la musique, donc j’ai écouté très tôt beaucoup de choses différentes, et je continue depuis.

Maître Roger
Maître Roger

Absolument, la musique n’a pas d’âge ! (dis-je en montant le son de la Passion selon Saint Matthieu)

Et les forces de l’esprit, dans tout ça ?

D.
D.

On verra quand on en sera là... Pour le moment, savourons l’instant !

 

C'était l'interview de D. (@Tecoub)

 

avant...

Bobby Fisher, les échecs en bande dessinée
L'art des échecs selon la bande dessinée de Julian Voloj et Willian Wagner, traduction Antoine Chainas, éditions Les Arènes

après...

Velivreur_e_s à vélo et en cartes
A vélo à travers Paris, sur Google Maps pour des cartes indispensables... Velivreur se livre à Maître Roger et dévoile sa vie
© Maître Roger 1999-2021
à propos de #monanalyse | mentions légales