#monanalyse
#monanalyse

Émilie redouble

J'avais interviewé Émilie en septembre 2015, du temps glorieux de feu mon webjournal satirique francophone, et où elle officiait en son blog titré Rien à redire. Toutes ces années après, qu'en est-il ? Émilie a-t-elle toujours rien à redire ? N'obéissant qu'à mon suprême devoir, j'ai mené l'enquête pour le désormais blog suprême.

#monanalyse
le 4 AOUT 2022,

L'interview de Emilie^3 (@RienARedire)

Pour en savoir plus :
rienaredire

Maître Roger
Maître Roger

Bonjour Émilie, Émilie, Émilie, qui es-tu ? Où vas-tu ?

Emilie^3
Emilie^3

Bonjour grand Maître, je suis un être humain de sexe féminin, d’une quarantaine de printemps, habitant et vivant le monde. Je vais où le vent me porte, et parfois aussi où il me plaît d’être portée.

Maître Roger
Maître Roger

Quand le vent te porte où ça te plaît, ça ressemble à quoi, ce ou ces lieux qui te plaisent ?

Emilie^3
Emilie^3

Celui dont je reviens est pour l’heure le plus beau de toute ma vie. C’était la concrétisation d’un rêve : la Polynésie Française. Ça ressemble à toutes ces images de cartes postales qui prêtent déjà d’elles mêmes au voyage, mais en mieux.

Maître Roger
Maître Roger

Pourquoi ce pseudo « Émilie au cube », au fait ?

Emilie^3
Emilie^3

C’est à prononcer en secouant la tête de droite à gauche après l’expulsion d’un soupir. C’est pour faciliter la tâche à mes lecteurs lorsque je dis des bêtises 😉

Maître Roger
Maître Roger

Ah, donc rien à voir avec la version féminine de la chanson de quand on était jeunes, voire très jeune, « Étienne Étienne Étienne » de Guesch Patti, si je comprends bien ?

Emilie^3
Emilie^3

Ni non plus avec Beetlejuice… quoique…

Maître Roger
Maître Roger

Ah, je connais pas plus que ça Beetlejuice, il faudra que j’enquête, à l’occasion.

Tu as déjà été interviewée par Maître Roger dans son feu web-journal satirique francophone de bon goût, en septembre 2015, au sujet de ton blog « Rien à redire, vrac intellectuel et frivole » : devons-nous la publier à nouveau, cette interview, dans la rubrique Les archives de Désinformations.com du présent blog suprême.

Emilie^3
Emilie^3

J’adorerais la relire, par conséquent oui 😊 (7 ans sont passés… quelques vies, en somme)

Maître Roger
Maître Roger

Il en sera ainsi, je publie à nouveau cette interview historique en même temps que la nouvelle. Quelle vie !

Emilie^3
Emilie^3

Sois en éternellement remercié.

Maître Roger
Maître Roger

Merci, tu es bien urbaine.

J’ai remarqué que depuis cette interview, ta PP sur Twitter est passée du noir et blanc à la couleur. Y a-t-il d’autres changements majeurs que la modernité disruptive de ces 7 dernières années a apporté à ta vie ?

Emilie^3
Emilie^3

7 ans, oui… comme je l’écrivais juste avant, quelques vies sont passées. Les changements sont l’œuvre du temps ; il te confectionne un manteau de sentiments et de vécu qui te bouleversent chaque instant.

Maître Roger
Maître Roger

C’est beau ce que tu écris mais alors pas précis du tout. Tu pourrais juste éclairer les millions de lecteurs du blog suprême avides de mieux te connaître en exposant ne serait-ce qu’un changement à l’œuvre et concret ?

Emilie^3
Emilie^3

Rien que de très banal après tout. J’ai perdu les êtres qui m’ont aimés et n’ai plus d’eux que leur souvenir, vivace, en moi, qui continue de me constituer et me construire. Professionnellement je suis une personne sérieuse et ai accepté quelques menues responsabilités. J’ai toujours le même amoureux, mais ensemble nous élevons à présent un Petitou devenu adolescent. C’est pour le moins… intéressant 😊

Maître Roger
Maître Roger

Ah oui, je me souviens des miens à cet âge ingrat qui me fait toujours penser à ce titre d’un grand auteur, « l’adolescence est le plus grand des maux ».

Après la publication de cette interview historique, tu as écrit 4 billets de blog, dont le dernier en juillet 2016, et puis c’est tout. Il n’y a plus rien à (re)dire ?

Emilie^3
Emilie^3

Il semblerait… que les mots de me soient pas chose commandable et que j’aie épuisé ma nécessité de transmission de la poésie. Ou alors peut-être l’ai-je simplement égarée dans la matérialité de mon quotidien… peut-être reviendra-t-elle, peut-être pas… je ne l’ai jamais forcée. Si elle le doit elle se présentera alors comme une évidence

Maître Roger
Maître Roger

Bon bon bon, attendons l’évidence, alors.

Selon mes suprêmes recherches, ton tweet le plus populaire évoque ton dernier billet de blog, publié dans un web-journal de référence :

Qu’est-ce que la publication chez @LeHuffPost a apporté de nouveau à ta vie ?

Emilie^3
Emilie^3

De la timidité pour reprendre l’écriture ! Une fois ce billet publié, j’ai craint de ne jamais écrire aussi bien, alors que l’idée même que cela l’était – bien – ne m’avait pas effleurée lorsque j’avais posté mes mots.

Maître Roger
Maître Roger

Ah c’est ballot ça #monanalyse

Imaginons (sans peine) que Maître Roger est un génie et te permet de réaliser deux vœux, un pour toi et un pour les gens dans le monde ingrat. Quels seront tes deux vœux ?

Emilie^3
Emilie^3

Le même vœu pour moi et pour tous : de la douceur. Beaucoup de douceur. On n’a jamais trop de douceur.

Maître Roger
Maître Roger

ça c’est bien vrai, ça #monanalyseapprofondie

Depuis que tu connais Maître Roger, notre premier tweet commun datant d’août 2014, comment ta vie a-t-elle changé ?

Emilie^3
Emilie^3

Comme un tourbillon ! Elle a pris mille facettes, connu coups et peines, joies et drames, tristesses et félicité… je crois que, sans le vouloir, à un moment, je suis devenue adulte. C’est ni gai ni triste, mais ça fait un peu bizarre

Maître Roger
Maître Roger

C’est pas un peu tard, la petite quarantaine, pour devenir adulte ?

Emilie^3
Emilie^3

D’aucuns auraient trouvé qu’il était bien tôt… parfois les lunettes roses me manquent.

Maître Roger
Maître Roger

Tu n’ignores pas que la publication de ta nouvelle interview dans le blog suprême va être immédiatement suivie d’une célébrité totale, des centaines de fans te suivront quotidiennement, une religion nouvelle sera créée pour t’honorer. Comment te prépares-tu à ce destin de gourou ?

Emilie^3
Emilie^3

Bon pour être tout à fait honnête, je t’écris ces lignes après un retour de voyage à l’exact opposé du globe, avec 12h de décalage horaire et pas moins de 24h de vol. Donc je m’y prépare ainsi : bien 😁

Maître Roger
Maître Roger

M’ouais, je vois, toutes les raisons sont bonnes pour justifier de ne pas répondre précisément aux questions 😒

À qui souhaites-tu de connaître les joies d’une interview dans le blog suprême et pourquoi elles ou eux ? (deux @ autorisés, je serai intraitable)

Emilie^3
Emilie^3

@Lionel_Liptique et @TotoCelplubow, parce qu’outre les aimer d’amour, ils écrivent très bien, et ce sont deux merveilleuses personnes. Et j’aimerais beaucoup qu’ils se prêtent à l’exercice (même si je doute qu’ils acceptent).

Maître Roger
Maître Roger

L’invitation conforme à la procédure du blog suprême leur sera envoyée.

Emilie^3
Emilie^3

Oui. Nous verrons bien.

Maître Roger
Maître Roger

Voilà, soyons confiants, vivons l’instant présent.

Hormis les questions inspirantes de Maître Roger, qu’as-tu lu de notable ces derniers temps ?

Emilie^3
Emilie^3

Une petite nouvelle de Henry James, le Menteur. Excellent portrait, dans tous les sens du terme. Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler mais ça vaut vraiment la lecture.

Maître Roger
Maître Roger

Bon bon bon, ton conseil lecture est noté, nous en reparlerons.

Quelle musique as-tu écoutée pour répondre à cette interview ?

Emilie^3
Emilie^3

Celle du souffle léger du vent dans les branches de mon jardin.

Maître Roger
Maître Roger

Quelle image choisis-tu pour illustrer ton interview ? (tu développeras la justification de ce choix en 3 parties)

Emilie^3
Emilie^3

N’importe quelle photo de Willy Ronis car :

1. c’est un merveilleux photographe humaniste qui restera à jamais dans mon cœur ;

2. c’est doux, et la douceur se voulait fil conducteur de cette interview ;

3. c’est fin, intelligent et humble. En cela c’est pour moi une leçon vers quoi nous devrions tous tendre.

Maître Roger
Maître Roger

Il en est ainsi.

Et les étoiles, dans tout ça ?

Emilie^3
Emilie^3

Elles sont. Parfois clignotent, s’éteignent ou naissent… elles vont. Et je veille 🙂

 

C'était l'interview de Emilie^3 (@RienARedire)

Pour en savoir plus :
rienaredire

 

avant...

Rien à redire, le blog d'Emilie
L'interview de la blogueuse Emilie, aka Rien à redire, parue dans feu le webjournal satirique Désinformations.com en septembre 2015

après...

Caporal Stratégique au rapport
Le premier site parodique des armées et du service de l'essence est animé par deux twittos anonyme qui répondent aux suprêmes questions
© Maître Roger 1999-2022
à propos de #monanalyse | mentions légales