#monanalyse

Une nouvelle interview six ans après : Sophie redouble

Sophie Gourion redouble : après une première interview en 2015, la revoici qui interrompt ses vacances pour répondre aux questions aiguisées de Maître Roger, désormais dans le blog suprême. Une interview publiée 6 ans après la première, ce qui ne rajeunit personne.

#monanalyse
le 13 AOUT 2021,

L'interview de Sophie Gourion (@Sophie_Gourion)

Pour en savoir plus :
Sophie Gourion, consultante en gestion de carrière

Maître Roger
Maître Roger

Sophie, merci de bien vouloir te présenter à nos millions de lecteurs en une ville, un roman et une gare ? (tu justifieras tes choix par les développements en 2 ou 3 parties adéquats)

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Une ville ? Paris, forcément, j’y suis née, j’y ai grandi et ne l’ai jamais quittée. J’ai vécu 25 ans dans le 9ème arrondissement avant que la gentrification n’y fasse irruption à coup de salons de thé hors de prix et d’agences immobilières, mes parents ont eu un magasin de journaux puis une librairie rue des Martyrs, j’ai fait toute ma scolarité, de la 6ème au BTS au lycée Edgar Quinet. C’est vraiment là où j’ai mes racines. J’ai beau parfois répéter « Paris, tu paries paries que je te quitte », je ne me vois pas vivre ailleurs (je précise que je n’ai pas le permis ce qui peut limiter les envies de tout plaquer et d’élever des chèvres dans le Larzac). Paris est parfois crade, ne fait pas l’unanimité, est jugée prétentieuse ou surcotée, je trouve que ça me correspond bien.

Maître Roger
Maître Roger

« Précieuse, surcotée et qui ne fait pas l’unanimité »... allons allons, reste un peu modeste, Sophie 🙏🏻🙄

Mais pardon pour l’interruption, reprends donc le fil de ta réponse à la question initiale : un roman et une gare ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Un roman ? « Le chameau sauvage », le livre que j’ai sans doute le plus offert et celui qui a réussi l’exploit de me faire rire toute seule dans mon RER bondé. Le côté loufoque, le goût pour les parenthèses à rallonge, les péripéties à répétition du anti-héros, tout ça me parle particulièrement.

Le chameau sauvage, de Philippe Jaenada
Le chameau sauvage, de Philippe Jaenada
à acheter chez Amazon sauvage

Halvard Sanz, c’est mon côté loseuse magnifique.

Une gare ? La gare St Lazare, que j’ai empruntée deux fois par jour pendant 11 ans pour me rendre au travail. Je l’aime car elle est à taille humaine et fait se rencontrer des gens qui n’ont rien à voir ; le matin on n’est qu’à quelques quais des trains qui partent pour la Normandie et je ne compte plus les fois où je me suis dit « Tiens et si je sautais dans ce wagon pour Dieppe plage plutôt que d’aller au bureau ? »

Évidemment, je ne l’ai jamais fait.

Maître Roger
Maître Roger

Comment ça, « évidemment je ne l’ai jamais fait » ? Tu n’es donc pas la folle aventurière que j’imaginais ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Et non, je vais briser un mythe : je suis casanière, plan plan et très bien dans ma zone de confort ! Petite, je voulais être concierge pour être en chaussons toute la journée et apporter des bonnes nouvelles aux gens pour te donner une idée de mon goût pour l’aventure ! Bon, ma mère m’a expliqué ensuite que j’apportais surtout des avis d’imposition donc ça a contrarié ma vocation !

Maître Roger
Maître Roger

Tu as été interviewée dans mon feu web-journal satirique en juin 2015 à propos de ton blog « Tout à l’ego ».

Sophie Gourion, princesse des Internets
à lire aussi...
La première interview de Sophie Gourion par Maître Roger avait été publiée en juin 2015, dans feu le web-journal satirique d'icelui

A l’époque je n’interviewais que des blogueurs et surtout des blogueuses (ce qui m’avait valu force sarcasmes lors de mon autopsie par @Le__Doc). Tu y as écrit trois billets en 2020, et à date trois aussi cette année ; est-ce qu’un blog comme celui-là rencontre encore aujourd’hui un lectorat ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

C’est vrai qu’au lancement du blog en 2011, on n’était pas beaucoup dans la blogosphère à parler de féminisme, le mien était donc une curiosité et les lecteurs / lectrices commentaient beaucoup plus qu’aujourd’hui. Aujourd’hui, un post Instagram ou un thread Twitter m’apportent beaucoup plus en termes d’interaction et de visibilité qu’un billet de blog (sans compter le temps passé, forcément bien moins important). Donc j’y écris moins et j’ai donc moins de lecteurs / lectrices.

Pour autant, j’ai le sentiment d’échanger plus.

Maître Roger
Maître Roger

Les réseaux sociaux et surtout Twitter ont tué les blogs, oui on cause plus mais n’est-ce pas au détriment du fond ? #jelanceledebat

Sophie Gourion
Sophie Gourion

J’entends très fort un OK BOOMER dans ma tête mais oui, je trouve qu’on y a un peu perdu dans la bataille #Cétaitmieuxavant

Maître Roger
Maître Roger

M’ouais, je vais faire comme si je n’étais pas offensé par le « Ok Boomer » 😒

Quelques mois après cette interview dans Désinformations.com, tu es devenue Conseillère en charge de la communication au Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes. Tu peux donc témoigner de la réalité des grands bouleversements qui suivent une interview par Maître Roger. D’autres changements extraordinaires notables doivent-ils être portés à la connaissance de nos millions de lecteurs ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Désormais les gens m’arrêtent dans la rue pour me demander #Monanalyse.

Maître Roger
Maître Roger

Et c’est bien d’être conseillère dans un ministère, au fait ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Ça dépend pour qui tu travailles et sur quel sujet, j’aurais pas pu bosser pour le gouvernement Macron par exemple, pour moi il faut un minimum de cohérence entre le déclaratif et les actes. Mais oui, sinon c’est une expérience incroyable, j’avais tous les jours un frisson en passant sous le drapeau et j’ai eu la chance de travailler pour une ministre et une équipe hors du commun.

Maître Roger
Maître Roger

Tu as aussi créé un livre pour les jeunes générations. Outre l’influence évidente de ton interview susmentionnée, peux-tu nous dire comment cette merveilleuse expérience en tant qu’auteure jeunesse est née ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

En 2013, j’avais écrit un livre destiné aux 7-10 ans intitulé « Interdit aux filles ? »

Je l’avais envoyé à tous les éditeurs de la planète sans succès. On reprochait au livre d’être trop militant, pas assez fictionnel. Avec mon illustratrice, Chrystèle Lim, on avait finalement trouvé un éditeur qui nous a plantées au dernier moment.

Un peu écœurée par tout ça, j’ai fini par me dire que le livre ne devait pas être si intéressant que ça. Et puis 5 ans après, j’ai finalement été recontactée par les éditions Gründ qui avaient ressorti mon manuscrit du placard. Ils souhaitaient lancer un album destiné aux 3-6 ans visant à déconstruire les stéréotypes, donc une cible beaucoup plus jeune que celle que j’avais imaginée au départ. C’était totalement inespéré et une très belle surprise !

Les filles et les garçons peuvent le faire aussi
Les filles et les garçons peuvent le faire aussi
12,95€ chez Amazon, une affaire

Maître Roger
Maître Roger

Cette expérience a malheureusement mal fini avec une décision déloyale de ton éditeur, que tu as eu le courage de porter sur la place publique. Pourquoi ne t’être ni tue, ni prosternée devant la décision forcément géniale de cet éditeur ?

Loyauté et contrat moral dans l’édition : une autrice brise la loi du silence
L'autrice Sophie Gourion a retrouvé la librairie de son quartier où elle découvre un ouvrage en de nombreux points semblable au sien, publié chez son propre éditeur.
actualitte.com

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Parce que pour moi la valeur justice est une de mes valeurs cardinales (oui ça fait un peu Miss France de dire ça), c’est vraiment la boussole qui guide toutes mes actions. Je savais que je prenais le risque de me griller définitivement dans le milieu de l’édition en dénonçant ce parasitage éditorial mais je me sentais incapable de me taire. Pour moi d’abord mais aussi pour tous les autres auteur•e•s qui ne peuvent pas forcément prendre le risque de dénoncer comme j’ai pu le faire.

Écrire des livres n’est pas mon gagne-pain donc ça m’offre une liberté bien plus grande que les autres auteur•e•s. Avec le recul et au regard de la réaction de mon éditeur je ne regrette absolument pas d’avoir porté cette histoire sur la place publique.

Maître Roger
Maître Roger

C’est vrai que ça fait un peu Miss France, « la justice ma valeur cardinale ». Et du coup, c’est plutôt cohérent avec le diadème de ton ancienne PP qui servait à illustrer ta première interview chez moi que j’ai exhumée pour l’occasion...

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Ah mais oui, décidément tu es la mémoire de Twitter cher Roger

Maître Roger
Maître Roger

Je sais.

Encore récemment, tu as fait le buzz en adoptant le crop-top malgré ton âge canonique : c’est quoi, le message ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

A la base le message c’était juste « Regardez mon crop top comme il est beau » mais ce tweet a pris des proportions incroyables (j’ai notamment reçu des propositions d’envoi de photos dénudées!). Alors que mes tweets sérieux ne font que 3 retweets mais bon c’est la loi de Twitter.

Maître Roger
Maître Roger

Ah bon ? Tu fais des tweets sérieux ? 😳

(Et tu as donné suite aux propositions ? C’était des messieurs ou des mesdames ? Les millions de lecteurs du blog suprême ont le droit de savoir !)

Sophie Gourion
Sophie Gourion

C’était une jeune femme. Je n’avais pas répondu à sa proposition car comme le chante Murray Head « Silence is a strong reply » mais elle m’a relancée plusieurs fois à base de « Et alors ? » et de « ????? » J’ai donc dû répondre poliment « Non merci ».

Et sinon, j’ai eu plein de « Vous êtes charmante » et de « Je valide votre tenue » masculins (m’oui enfin je m’en bats un peu les ovaires de votre validation). Y a un gars qui m’a demandé si ça allait les chevilles, oui, oui ça va, malgré la chaleur, pas de problèmes de circulation à signaler.

Maître Roger
Maître Roger

C’est bizarre la fixation sur les chevilles, plein de gens me demandent quotidiennement comment vont les miennes... Mais ne nous égarons pas, reprenons le cours de cette interview.

Après ton expérience dans le ministère, outre une activité de conférencière, tu as entamé une reconversion professionnelle et es devenue consultante en accompagnement professionnel (d’après ton profil LinkedIn que je viens de consulter). Pourquoi ce choix de nouvelle vie ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Parce que j’ai toujours aimé aider ou conseiller les autres, que je me suis reconvertie 2 fois et que j’ai travaillé 11 ans dans une grosse boîte du CAC40, puis en tant que journaliste, dans un ministère : bref j’ai eu de multiples vies professionnelles et je suis donc à même de comprendre les questionnements et les doutes des personnes que j’accompagne.

Aider les femmes à trouver leur place au travail, à être alignées avec leurs valeurs, leurs envies c’est vraiment ce qui me donne envie de me lever le matin ! J’ai enfin trouvé l’utilité sociale qui pouvait me manquer dans le passé !

Maître Roger
Maître Roger

Et pourquoi réserver tes prestations d’accompagnement à la seule gente féminine ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

J’accompagne essentiellement des femmes de par mon expertise sur les questions de stéréotypes de genre, d’égalité femmes-hommes mais les hommes sont évidemment les bienvenus ! J’en ai d’ailleurs accompagné deux et ils ont été très satisfaits de l’expérience !

Pour info, tous cabinets confondus, 70% des personnes qui se lancent dans un bilan de compétences sont des femmes, les stéréotypes de genre ne sont d’ailleurs pas pour rien dans ces chiffres. Les hommes ont plus de mal à verbaliser leur mal-être professionnel, à demander de l’aide en raison d’injonctions du type « Un vrai homme serre les dents et ne se plaint pas ».

Maître Roger
Maître Roger

M’ouais, enfin un homme ça meurt aussi trop souvent d’un rhume et ça souffre le martyre quand une enveloppe agresse son doigt et que ça saigne...

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Roger tu vas te prendre une vague de #NOTALLMEN tu prends des risques...

Maître Roger
Maître Roger

Oui, je suis un homme de risques.

Pourquoi avoir souhaité être interviewée six ans après ta première incursion glorieuse dans le monde de Maître Roger ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Par pure jalousie car je voyais tout le gratin défiler sur ton site.

Maître Roger
Maître Roger

Je comprends ta jalousie, et certainement le gratin te comprend lui aussi.

Sophie Gourion
Sophie Gourion

D’ailleurs, je lance le débat : le gratin, avec ou sans fromage?

Maître Roger
Maître Roger

Avec, pour ma part. Mais je ne suis pas un modèle.

Si je me souviens bien, tu as réagi en TL parce que tu n’avais pas pu recommander des futurs interviewés à l’époque de ta première interview dans mon feu web-journal. A qui penses-tu aujourd’hui ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

J’aurais beaucoup de plaisir à lire les réponses de trois twittas que j’apprécie particulièrement pour des raisons différentes : Noémie Issan, Illana Weizman et Ariane Grumbach.

Noémie Issan philosophe dans le blog suprême
à lire aussi...
Son interview est conforme à sa bio Twitter : Philosophie, Talmud, Actualités. Avec un peu de Jérusalem et beaucoup d'humour, aussi.

Ariane Grumbach réconcilie gourmandise et summer body
à lire aussi...
Mettant fin aux siècles de théologie punitive qui a ostracisé la gourmandise, Ariane Grumbach réconcilie le genre humain avec son corps

Maître Roger
Maître Roger

Il en sera ainsi, et d’ailleurs Noémie Issan a déjà répondu à l’appel lancé hier par Éric Morain puisqu’il l’a recommandée lui aussi, pas plus tard qu’hier.

Après tous les bienfaits dont t’a comblée ta première interview en 2015, ne crains-tu pas de devenir a minima présidente de la République après celle-ci ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

J’y pense en me rasant les aisselles.

Maître Roger
Maître Roger

Finalement nous n’avions pas déjeuné comme prévu lors de ta première interview. Tu maintiens ta proposition et les menaces de l’époque ? (Je rappelle ta réponse : « Au bistrot des Dames, à deux pas de mon ancien chez-moi, dans un très joli jardin. Mais prépare ta CB car j’ai un très gros appétit et le combo entrée / plat / dessert ne me fait pas peur. »)

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Je suis une femme de parole !

Maître Roger
Maître Roger

Et moi un homme de procrastination.

En 2015, tu n’avais pas écouté de musique mais les cris des enfants pour répondre à ton interview ; et cette fois-ci ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Les enfants sont devenus des ados qui soit sont mutiques, soit me demandent de l’argent / où j’ai rangé leur maillot de bain / qu’est-ce qu’on mange ce soir. Donc là, j’ai juste le bruit de la cascade en fond sonore.

Maître Roger
Maître Roger

Ah tiens, j’ai les mêmes modèles à la maison. Et qu’est-ce qu’on mange ce soir, alors ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Mange ta main et garde l’autre pour demain (oui j’aime les expressions de boomer).

Maître Roger
Maître Roger

Ok boomeuse.

Quel est le dernier livre que tu as lu et pourquoi ?

Sophie Gourion
Sophie Gourion

« Une vie entre 2 océans » : je traîne depuis un moment sur un groupe de lecture Facebook et pour une fois, une personne recommandait autre chose qu’un livre « feel good » (je déteste ce genre), j’ai donc sauté sur l’occasion et ai acheté le livre sur le champ.

La vie entre deux océans, de M.L.Stedman
La vie entre deux océans, de M.L.Stedman
à acheter encore chez Amazon

C’est l’histoire d’un gardien de phare et de sa femme qui coulent des jours paisibles jusqu’au jour où un canot contenant un cadavre et un bébé s’échoue sur le rivage. Je suis vraiment nulle pour raconter des résumés de livre mais il m’a vraiment émue et fait réfléchir.

Maître Roger
Maître Roger

Et « Corps et âme », dans tout ça ?

Corps et âme
Bienvenue sur "Corps et âme" - Bienvenue sur "Corps et âme", le podcast de Sophie Gourion. Dans ce podcast, je m’intéresserai à mon corps, à ce qu’il dit de moi et de notre société. Chaque épis...
corps-et-ame.lepodcast.fr

Sophie Gourion
Sophie Gourion

Ça a été une très chouette expérience : j’ai lancé ce podcast en pleine dépression, avec un pauvre téléphone et un logiciel de montage gratuit et en n’en attendant pas grand-chose. Au final, il y a eu 20 épisodes dont de très beaux témoignages de femmes au sujet de leur corps.

J’ai eu également de nombreuses retombées presse (notamment de magazines féminins dont je critique les injonctions dès l’intro du podcast, ironie du sort).

 

C'était l'interview de Sophie Gourion (@Sophie_Gourion)

Pour en savoir plus :
Sophie Gourion, consultante en gestion de carrière

 

avant...

Sophie Gourion, princesse des Internets
La première interview de Sophie Gourion par Maître Roger avait été publiée en juin 2015, dans feu le web-journal satirique d'icelui

après...

Delphine Blanchard, patiente impatiente, blogueuse, interviewée
Créatrice du blog Patiente impatiente, puis de l'association éponyme, Delphine Blanchard répond aux questions de maître Roger sur la maladie et la vie
© Maître Roger 1999-2021
à propos de #monanalyse | mentions légales