#monanalyse
#monanalyse

Juliette Cazes parle de la mort avec Maître Roger

Est-ce que le blogueur suprême aurait connu Juliette Cazes et son Bizarreum sans les gentilles fées qui l'ont recommandée lors de leurs interviews ? Peut-être bien que oui, mais plus tard, probablement. Et c'eût été dommage d'attendre.

#monanalyse
le 9 FEVRIER 2022,

L'interview de Juliette Cazes (@lebizarreum1)

Pour en savoir plus :
Le Bizarreum par Juliette Cazes

Maître Roger
Maître Roger

Bonjour Juliette, qui es-tu ? Où vas-tu ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Bonjour Maître Roger, merci de me recevoir par ici ! Alors comme précisé dans la question je m’appelle Juliette et où je vais c’est une excellente question que je me pose tous les jours. Cela n’induit pas que je suis perdue, mais chaque jour a son lot de découvertes.

Maître Roger
Maître Roger

Ah. Par exemple aujourd’hui, quel était le lot de découvertes ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Aujourd’hui j’ai appris plein de choses sur un sujet sur lequel je travaille, ça équivaut à une excellente journée !

Maître Roger
Maître Roger

Quand la mort est-elle entrée dans ta vie ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

D’après ma famille, j’ai eu un intérêt précoce pour le sujet. Déjà vers 4/5 ans j’allais vers les gens et je leur disais les noms de 3 pyramides de Gizeh et je partais en courant après cette magistrale démonstration.

Plus sérieusement, comme beaucoup de gamins j’étais passionnée d’archéologie mais mon truc c’était vraiment les corps conservés. J’ai eu la chance d’avoir des parents très ouverts sur le sujet de la mort et qui n’ont pas empêché cet intérêt. Au contraire, pour y répondre j’avais le droit à des visites régulières au musée Guimet de Lyon pour voir des momies et des têtes réduites - autre époque, autres mœurs.

Cet intérêt n’est jamais parti. Je voulais déjà travailler soit en archéologie soit autour des défunts plus précisément « leur mettre du rouge à lèvres ».

Ma seconde rencontre avec la mort a eu lieu à 19 ans à l’occasion d’une mort violente proche. Comme beaucoup de gens dans mon cas, ce genre d’expérience qui plus est quand on est jeune transforme drastiquement notre façon de voir la vie et surtout de traiter ceux qui passent par là aussi.

Maître Roger
Maître Roger

« Bizzareum » : peux-tu expliquer ce mot aux ignares qui n’ont suivi que l’initiation au latin en 5e il y a longtemps et à tous les autres qui l’ont perdu, leur latin ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Alors le Bizarreum c’est le nom de mon média autour de la thanatologie et c’est tout simplement la contraction de « Bizarre » et de « Museum ».

Et oui, avant que la mort devienne un peu plus à la mode que maintenant, on me disait tout le temps que j’étais bizarre quand je parlais de mon champ d’étude ou que je trainais mes guêtres en musée d’anatomie pour justement soit travailler soit faire mes recherches.

Voilà comment est né ce nom, c’était un pied de nez aux gens qui me trouvaient bizarre.

Maître Roger
Maître Roger

Bon bon bon... merci pour ta réponse claire.

Et donc ? Tu te sens bizarre, finalement, ou tu n’es pas bizarre ? Parce que moi, après avoir lu ton Twitter, ton bouquin et aussi un peu de ton blog, je ne te trouve pas bizarre. À moins de considérer comme « bizarre » ce qui suscite l’intérêt (et après tout, en ces temps médiocres, c’est peut-être ça, le bizarre...)

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Je ne me trouve absolument pas bizarre. Au contraire, comme je le dis souvent je travaille bien plus autour des vivants au final avec cette histoire de morts.

Et puis je suis une personne qui aime la lumière et être créative, en bref je pense que cet adjectif est bien souvent un jugement très hâtif... qui ne me touche plus.

Mais merci c’est gentil !

Maître Roger
Maître Roger

Ton livre, « Funèbre ! », nous apprend que tu as 32 ans (eh oui, tu avais 12 ans lors d’un voyage en Égypte en 2002, t’as vu je suis très fort en calcul) : 32 ans et combien de voyages ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Alors 32 ans et pour le moment 16 pays visités. J’ai attendu de pouvoir avoir mon premier CDI pour commencer à voyager car avant je n’avais pas les moyens. La majorité des voyages s’est faite ces 6 dernières années.

Maître Roger
Maître Roger

Un blog, un livre, une chaîne YouTube… c’est quoi ton métier, au fait ? Et tu dors, parfois ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Alors initialement j’ai donc fait mes études en archéo / anthropo et travaillé en musée en parallèle puis face aux difficultés de continuer des études en recherche tant géographiquement pour moi que financièrement, je me suis orientée vers un diplôme en tourisme pour travailler rapidement.

Avant de le décrocher, j’ai obtenu un CDI justement en conception et logistique de voyages scientifiques et d’expéditions. Je suis restée 5 ans à mon poste jusqu’à la crise Covid.

Suite à ça, j’ai décidé de me lancer en indépendante dans plusieurs domaines : la culture, le tourisme et la recherche indépendante + la vulgarisation autour de la thanatologie.

Je n’ai pas vraiment de métier, j’en fais plusieurs donc il peut arriver certaines années que je bosse X mois dans un musée au fond de réserves puis que les mois suivants je sois sur un gros projet de recherche et de production de contenu culturel.

Maître Roger
Maître Roger

J’oubliais « L’aventure du temps » ton site de travel planning 🤦🏻‍♂️ : donc en fait tu es conseillère en voyage, @laventuredutps ?

Travel planner culturel et curieux - Voyages sur-mesure
Des voyages sur-mesure autour de la culture, de l'archéologie mais aussi des voyages curieux autour du patrimoine funéraire, des séjours taphophiles et des ossuaires !
laventuredutemps.com

Juliette Cazes
Juliette Cazes

J’ai le diplôme pour ça et l’expérience depuis 6 ans, oui ! C’est aussi pour ça que j’ai autant voyagé, j’ai pu aller sur le terrain des expéditions chaque année.

Le travel planning c’est ma petite société qui me permet de continuer à envoyer des gens vivre leur rêve en m’occupant de la logistique terrain.

Maître Roger
Maître Roger

J’en conclus que tu ne dors jamais, surtout avec le jetlag. J’ai bon ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

J’adore dormir, le soir il n’y a plus personne tellement je me couche tôt. Par contre ma journée est toujours bien organisée ce qui me permet d’avancer vite sur mes diverses tâches !

Après c’est l’impression que je fais plein de choses variées qui donnent cet effet mais heureusement je ne fais pas toutes mes missions en simultanée, j’ai des phases où je vais bosser sur un gros projet et d’autres sur plusieurs petits.

Maître Roger
Maître Roger

Je me suis souvent baladé au Père Lachaise, je sais même trouver la tombe de Pierre Desproges sans hésiter. Si je m’y promène avec toi, que m’apprendras-tu ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Oh je peux t’apprendre plein de choses sur la législation funéraire par exemple mais aussi l’histoire du funéraire en France tant en archéologie, histoire qu’en termes de business. En 2020 j’ai passé mon diplôme de conseiller funéraire pour pouvoir avoir de quoi faire des observations terrain dans le cadre anthropologique. Donc tu peux me demander ce que tu veux là-dessus

Par contre niveau habitants du Père Lachaise, j’ai besoin d’un plan car je ne suis pas parisienne ;) mais bon à Paris il y a plein d’autres cimetières super cools. Par exemple, savais-tu que la tombe de Haroun Tazieff, qui est au cimetière de Passy, est la reproduction d’un bas-relief précolombien ? Ou bien que sur l’île de la Cité il y a des immeubles qui ont leur cour intérieure pavée d’anciennes stèles funéraires médiévales ?

Paris, c’est un super terrain de jeu pour les taphophiles. Mais si tu viens en Province je peux aussi te montrer plein de choses ! Par contre, je peux parler des heures du funéraire alors prévois du temps !

Maître Roger
Maître Roger

Je crois que je ne suis pas retourné au cimetière de Passy depuis le vingtième siècle, quand j’étais en prépa non loin de là, et à cette époque Haroun Tazieff était encore vivant... (ce qui, je l’admets, n’est pas une raison pour ne pas savoir comment se présente sa tombe mais je fais ce que je peux, hein)

Quant à la « Province », je suis résident fiscal dans un territoire bien loin de Paris où je ne fais que travailler.

Et pour ce qui est du temps : on prendra évidemment tout le temps qu’il faut, à Paris ou ailleurs.

Juliette Cazes
Juliette Cazes

En principe, les sites archéo ou les tombes qui ont une longue concession ne devraient pas bouger !

Maître Roger
Maître Roger

Ton interview a été recommandée en TL par @Le___Doc suite à l’interview de @BlanchetX

@BlanchetX : l\'interview qui carbure
à lire aussi...
Le premier notaire interviewé dans le blogueur suprême est enfin révélé : il aime la modernité, les bagnoles anciennes et sa Duègne ; la perfection existe

Puis il y eut la recommandation, conforme aux procédures du blog suprême, par @chroniconoklast.

Sam, répond n\'importe quoi mais sérieusement
à lire aussi...
Pinailleur pénible, chroniqueur de n'importe quoi mais sérieusement, répond aux questions de Maître Roger, blogueur suprême

Quelle impression ça fait, ces trois gentilles fées qui se sont penchées sur ton berceau propédeutique à la suprême interview ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Et bien je suis déjà vraiment touchée et contente qu’on ait pensé à moi, surtout que ce sont tous des gens que j’apprécie en ligne et hors ligne. Je ne pensais pas que ça arriverait un jour !

Maître Roger
Maître Roger

À ton tour, qui souhaites-tu recommander pour une prochaine interview dans le blog suprême ? (Un seul @ je serai intraitable)

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Moi j’adore ma copine @MargueriteScc parce que c’est quelqu’un de très cultivé, de drôle et son travail de vulgarisation de littérature russe m’intéresse même si je suis une novice totale autour du sujet. C’est une meuf vraiment cool.

Marguerite Souchon aurait pu ne parler que de Dostoïevski
à lire aussi...
Marguerite Souchon enseigne le russe et écrit des livres sur Dostoïevski : quelles autres beautés espérer en ce monde ingrat ?

Maître Roger
Maître Roger

Il en sera ainsi, l’intéressée sera invitée à s’exprimer dans le blog suprême dans le respect des procédures et de mon délai de procrastination.

En parlant d’interview, tu interviewes aussi des gens dans ton blog : quels sont les critères pour y être soumis•e à tes questions aiguës ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Il y a deux catégories de personnes : les chercheurs autour de la mort et les artistes. Je sélectionne les gens avant tout par le biais humain, ce sont des personnes que j’apprécie parce que je suis admirative de leurs parcours ou savoirs.

J’aime bien pouvoir donner de la place aux gens dans ces interviews pour que de nouvelles personnes les découvrent.

Concernant les chercheurs, c’est aussi important quand on fait le choix de vulgariser, de mettre ces derniers en avant pour faire le pont entre monde académique et grand public. Pour les artistes c’est aussi un moyen pour moi de leur montrer que j’aime leur travail et que je les encourage dans leur processus créatif.

Maître Roger
Maître Roger

Je confesse trouver des plaisirs similaires aux tiens lors de mes interviews et suis toujours ravi quand quelqu’un me dit avoir fait connaissance avec un ou une autre quelqu’un ou une grâce à une interview dans le blog suprême.

À ce propos, continuons donc de parler de moi. Depuis que tu connais Maître Roger, comment ta vie a-t-elle changé ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Ma vie est devenue bien plus riche enfin ! Plus sérieusement, je trouve ça chouette parce que j’aime bien lire les interviews et ça m’a permis de découvrir des gens cools sur Twitter.

Maître Roger
Maître Roger

Comment ça, une vie « bien plus riche » n’est pas sérieuse ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Elle est sérieusement bien plus riche alors. C’est mieux comme ça ?

Maître Roger
Maître Roger

M’ouais, on va dire ça.

Tu n’ignores pas que tu vas entrer dans le monde mystérieux des stars quand ton interview sera publiée dans le blog suprême. Es-tu prête ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Quel concept... mais au final c’est quoi être une star ?

Maître Roger
Maître Roger

Tu nous donneras ta définition toi-même, par exemple pour ma prochaine rubrique « un an après »... rendez-vous en février 2023 pour une nouvelle interview, donc !

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Banco !

Maître Roger
Maître Roger

Hormis les questions inspirantes de Maître Roger, qu’as-tu lu de particulièrement marquant ces derniers jours ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Mmmmh je lis beaucoup pour mon travail au quotidien. Récemment j’ai beaucoup aimé la conclusion du livre « Cinq tambours pour deux serpents - Itinéraire spirituel d’une Française en Haïti » de Mirelle Aïn.

Claque un peu plus grosse il y a quelques mois le livre « De pierre et d’os » de Bérengère Cournut qui a été mon coup de cœur de 2021.

Maître Roger
Maître Roger

Et hormis ton livre, indispensable à toute bibliothèque francophone de bon goût digne de ce nom, lequel de tes billets les millions de lecteurs du blog suprême devront-ils lire tout de suite après ton interview ?

FUNÈBRE !
Amis vivants, venez donc faire la fête avec les morts au Mexique, vous attabler avec les trépassés en Roumanie, parler aux momies en Sicile et fréquenter des robots à visage de défunt au Japon…
editionsdutresor.com

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Ah ça va être dur de choisir !! Je dirai que sur mon site il y a plusieurs rubriques qui peuvent intéresser différents publics.

Mes billets les plus engagés autour du funéraire me semblent importants comme « vivre dans les cimetières : la précarité des vivants qui vivent avec les morts » ou celui sur les pensionnats autochtones du Canada mais également celui sur le statut de veuve dans le monde.

Mais il y en a aussi deux autres qui s’inscrivent plus dans mon travail de recherche : celui sur les momies de Saint-Bonnet-le-Château que j’ai mis plusieurs mois à rédiger et celui sur le pillage du cimetière d’Armero en Colombie, lieu de la catastrophe du volcan Nevado Del Ruiz qui a tué environ 24 000 personnes en 1985.

Maître Roger
Maître Roger

Merci pour ta réponse, même si tu n’as visiblement pas bien compris le sens *singulier* du mot « lequel » 😏

Juliette Cazes
Juliette Cazes

J’ai respecté la consigne de un seul @ pour désigner un Twittos, j’ai pris quelques libertés pour cette question je l’admets !

Maître Roger
Maître Roger

Hu hu #monanalyse

Quelle musique as-tu écoutée pour répondre à cette interview ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

La bande son du premier jeu Tomb Raider (étonnant non ? ;)

Maître Roger
Maître Roger

Je ne suis pas trop fana de jeux vidéos, même s’il m’est arrivé récemment d’interviewer des gens qui avaient la même déviance que toi, y compris sur le plan musical... Donc non, je ne vois pas trop ce qu’il y a « d’étonnant » (au sens desprogien, bien sûr... tiens encore lui...)

Rifampici[N]e, médecin et podcasteur
à lire aussi...
Médecin mais surtout connu pour son podcast, Le Tomberry Musical, parle de beaucoup de jeux vidéo dont Maître Roger ignorait l'existence

Un Requiem n’aurait pas été moins approprié (en tout cas c’est ce que j’écoute pour mettre ton interview en ligne).

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Tu peux mettre un bon Dies Irae, j’aime bien celui de Karl Jenkins, il envoie du lourd.

Maître Roger
Maître Roger

Non ça va aller, merci, je vais rester sur le Requiem allemand.

Quelle image choisis-tu pour illustrer cette interview et pourquoi ce choix ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Je dirai une grotte naturelle. Parce que s’intéresser à la mort c’est aussi accepter d’aller en direction de quelque chose de naturel qui a toujours été là et qui nous fait naturellement peur.

Maître Roger
Maître Roger

Ah, je vais essayer de te trouver ça dans mon iPhone, alors #monanalyse

(Bon bon bon, j’ai pas, alors je mets une photo que j'ai prise au Père Lachaise, c'est plus conventionnel mais là tout de suite je n'ai pas mieux).

Et ta mort, dans tout ça ? (Et le plus tard possible, il va sans préciser) Où et selon quel rite ?

Juliette Cazes
Juliette Cazes

Hahaha elle arrivera quand elle arrivera.

D’avoir bossé en pompes funèbres pendant la première vague de Covid m’a pas mal confortée dans le fait qu’il est vraiment important d’y penser et de laisser des traces de ce qu’on veut ou non à ses proches. Dans ma famille chacun a dit ce qu’il voulait et ne voulait pas ce n’est pas tabou.

Mais moi je n’ai pas encore décidé en détail. Les grandes lignes oui mais si ça se trouve j’irai mourir très vieille dans une cahute au Népal et à ce moment-là je ne pourrai pas faire mon plan funèbre escompté !

C’est aussi la surprise du moment mais bon, moi je ne serai plus là pour le voir... à moins que ?

Maître Roger
Maître Roger

À moins que ? 😱

Juliette Cazes
Juliette Cazes

À moins que la mort ne soit pas une fin ? Comme ils disent dans le film La Momie de 1998 « La mort n’est que le commencement ».

Est-ce vrai ou faux ? L’avenir le dira !

 

C'était l'interview de Juliette Cazes (@lebizarreum1)

Pour en savoir plus :
Le Bizarreum par Juliette Cazes

 

avant...

Charlotte, la véto des chats obèses
Aucun chat n'échappe à son regard acéré et néanmoins bienveillant, pas même les célébrissimes félins suprêmes

après...

A fond avec Afondiste
Ambassadrice de la choupitude, co-parente de Bouille d'Amour avec l'Homme, son interview était indispensable, malgré des lacunes en physique quantique
© Maître Roger 1999-2022
à propos de #monanalyse | mentions légales