#monanalyse

La bienheureuse Gabrielle du Twitter

Nous nous suivons sur Twitter depuis au moins dix ans, aussi quand son @ est apparu dans une interview précédente, ce fut une évidence. Comment le blog suprême pouvait-il le rester, suprême, sans l'interview de Gabrielle, alias @Mluckygab ?

#monanalyse
le 9 MAI 2021,

Gabrielle
Gabrielle

L'interview de Gabrielle (@Mluckygab)

Maître Roger
Maître Roger

Gabrielle, qui es-tu ?

Gabrielle
Gabrielle

Une éphémère.

Solitaire après avoir croisé trop de gens.

Chanceuse de la vie extraordinaire que j’ai eue.

Des vies devrais-je dire.

Maître Roger
Maître Roger

Elle commence merveilleusement, cette interview : tu en dis déjà trop et trop peu en quelques mots, nous voulons déjà en savoir plus...

Une vie prise au hasard, par exemple ?

Gabrielle
Gabrielle

Une vie alors.

Au hasard, celle des folles nuits parisiennes de Montparnasse au Palace...

Montparnasse c’était alors génial. Drôle, authentique encore plus que les Halles qui étaient devenues trop « mode » à mon avis.

Nous étions toujours dans le même carré La Coupole, le Select, La Rotonde, le Dôme Des fêtes à n’en plus finir avec des écarts jusque chez Natacha rue Campagne Premiere ou plus près, chez Dominique alors rue Vavin.

Je ne vais pas faire un guide touristique du Paris disparu mais chez Natacha je croisais Bulle Ogier, Marie-France Pisier à la Rotonde, Jean-Pierre Leaud à la Coupole avec lequel je partageais souvent quelques Chartreuse. Et tant d’autres que j’oublie.

Nous finissions souvent à l’aube épuisés d’alcool, de danse et de rires.

Un souvenir en passant, la Coupole et surtout son Bar Americain.

Il y avait encore une caissière, Henriette, haute en couleur.

Les piliers étaient recouverts de toiles de Van Dongen et autres, tous encrassés par la fumée hésitaient entre le beige sale et le verdâtre.

Nous devions avoir le même teint au petit matin ;)

Maître Roger
Maître Roger

Quel rôle joues-tu dans l’humaine comédie ?

Gabrielle
Gabrielle

Je ne sais plus qui a dit « Si vous n’êtes rien, au moins soyez gentils ».

C’est ma nature depuis quelques années, j’arrondis les angles, je mets de l’huile. En revanche si on me marche sur les pieds je pique fort, parfois très fort.

C’est mon rôle actuel, anonyme Je n’ai jamais aimé la célébrité. Pour vivre heureux vivons cachés (et couchés aussi oui)

Maître Roger
Maître Roger

L’anonymat c’est bien aussi, je confirme (et la parenthèse aussi).

Le 29 juin 2012, tu me mentionnais pour la première fois dans un tweet : « lève les yeux, tu verras le ciel » ; qu’avons-nous vu, ce jour-là ?

Gabrielle
Gabrielle

Le 29 juin 2012 le ciel était radieux. Tôt le matin d’un bleu roy lumineux et doux et le soir une vraie tranche napolitaine allant du mauve au feu. Je regarde le ciel beaucoup, beaucoup. J’ai la chance d’etre en hauteur et d’avoir une vue incroyable.

Je suis -déjà- au ciel ;)

Si une conscience persiste après notre mort, le ciel sera une des seules choses qui me manquera vraiment.

Maître Roger
Maître Roger

Un mois avant, ton compte twitter précédent, @MyLuckyGab s’était trouvé bloqué et tu t’étais donc rabattue sur ce compte de secours ; quels changements cette perte a-t-elle causés en toi ?

Gabrielle
Gabrielle

C’est loin cette histoire, je l’avais oubliée.

Je m’éloigne de + en + de Twitter. C’est devenu n’importe quoi. Un repaire de tocards, de faux bien-pensants, de décérébrés. Mais je me souviens oui de ce 1er compte. Comme j’allais souvent au Liban à l’époque, je présume que c’est pour ça de façon indirecte que Twitter avait suspendu mon compte Histoire d’IP ou genre...

Je me souviens que je n’avais pas pu récupérer plusieurs abonnés que j’aimais bien et à l’époque ça m’avait ennuyée.

Twitter était alors, léger, drôle, fin.

On en est à des années-lumière. Je ne fais maintenant plus attention à qui part ou qui arrive, sauf certains que j’affectionne particulièrement, une dizaine grand maximum.

Et puis les grands absents, surtout Hubert Mounier qui me manque chaque jour

Maître Roger
Maître Roger

Oui, j’ai profondément ressenti le changement de Twitter, surtout vers 2016 quand les trumpistes et assimilés ont débarqué pour en faire leur tribune de leurs obsessions...

À quoi ressemble la journée type d’une twittette telle que toi ?

Gabrielle
Gabrielle

Ah mais avec ce cher Covid c’est une version presque infernale.

Je mange. Je dors. Je bosse. Et je recommence.

Heureusement il reste le ciel. Et le Ruinart ;)

Maître Roger
Maître Roger

Qu’est-ce qui t’a donné envie d’être interviewée dans le blog suprême ?

Gabrielle
Gabrielle

On m’a invitée et je suis joueuse ;)

Maître Roger
Maître Roger

Comment ta vie a-t-elle changé depuis que tu connais Maître Roger ?

Gabrielle
Gabrielle

Je réponds à des questions sur internet dans un petit carré où les lettres se chevauchent. Et tout ça à 2h54.

Ah au fait, où est passé l’horoscope ?

Maître Roger
Maître Roger

Le légendaire #horoscopesurmesure me prenait de plus en plus de temps, pour ne pas dire tous mes dimanches ; malgré la demande sociétale forte, j’ai dû y mettre un frein. Mais depuis quelques jours, je me suis remis en mode projet pour apporter une réponse adaptée sous une nouvelle forme qui devrait satisfaire toutes les parties. La réunion de lancement aura lieu incessamment.

Et à ce propos, tu n’ignores pas que la publication de ton interview va t’apporter instantanément gloire et renommée mondiale ; es-tu prête à accueillir toutes ces paillettes dans ta vie ?

Gabrielle
Gabrielle

J’ai déjà bien géré les paillettes et j’adore les vraies. Même pas peur

Maître Roger
Maître Roger

Où aimerais-tu que Maître Roger t’invitât à dîner quand tu seras célèbre ?

Gabrielle
Gabrielle

Il y a un restaurant à Vintimille, en bord de mer, où ils servent les meilleures linguines au homard que j’ai jamais mangé. J’y vais dans quelques jours, je peux déjà réserver pour l’invitation ou c’est trop tôt ?

Maître Roger
Maître Roger

Ce n’est jamais trop tôt, tu peux les appeler pour qu’ils mettent le Ruinart au frais.

Quelle musique as-tu écoutée en répondant à cette interview ?

Gabrielle
Gabrielle

J’écoute la radio. Souvent France Inter, de plus en plus Culture. Les podcasts la plupart du temps. Pour la musique sur Radio France je suis fan absolue de Djubaka.

Sinon des radios italiennes, du classique (Bach souvent).

Et pendant l’interview ce fut Kiss de Prince, et bien d’autres que j’ai déjà oubliés.

Maître Roger
Maître Roger

Il est de tradition que l’interviewé•e nomine le ou la prochain•e interviewé•e ; c'est Emmanuel Talayrach qui avait proposé ton nom. Et toi, qui me proposes-tu ?

Emmanuel Talayrach, une vie de twittos
à lire aussi...
Emmanuel Talayrach est un twittos, depuis juin 2011, qui a beaucoup de choses à nous dire et méritait d'être interviewé dans le blog suprême

Gabrielle
Gabrielle

Ah mais je ne vois que Le Loup phoque !

Maître Roger
Maître Roger

Un excellent choix, un Twittos avec lequel j’ai plusieurs fois déjeuné ou dîné dans la ville où l’on part se perdre...

Et Guido Crepax, dans tout ça ?

Gabrielle
Gabrielle

Un grand dessinateur. Italien forcément ;)

 

C'était l'interview de Gabrielle (@Mluckygab)

 

avant...

Michel Goya, colonel-blogueur
Michel Goya, colonel-blogueur, nous parle de son parcours et nous explique, tout en nuances, ce que faire la guerre signifie

après...

Esther Luette, blogueuse merveilleuse
Esther Luette est blogueuse sous la surface et ses billets sont une merveille, son blog est une merveille, cette femme est une merveille, son interview est...
© Maître Roger 1999-2021
à propos de #monanalyse | mentions légales